All for Joomla All for Webmasters
Akouala (AG Congo Télécom) : « Notre pays est désormais connecté à la fibre optique. Il appartient maintenant aux congolais de s’approprier cette technologie »

Connect-news: Monsieur l'Administrateur Général, pouvez-vous nous dire où en est le Congo aujourd'hui avec le déploiement de la fibre optique ?

Akouala: Je tiens d'abord à préciser que le Congo fait partie des pays africains réellement connecté à la fibre optique, pour preuve l'existence de notre station terminale à Matoumbi à Pointe Noire qui au lancement avait une capacité de 90 gigabits par seconde et aujourd'hui nous sommes à 298 gigabits. Au niveau de cette station terminale nous avons un Big Bang qui part de Pointe Noire à Ouesso avec la partie Pointe Noire-Owando déjà mis en service. Il y a aussi des villes telles que Owando, Gamboma, Kinkala, Madingou qui sont déjà connectées à la fibre optique.

Connect news: Comment expliquez-vous les plaintes récurrentes des internautes congolais sur le cout élevé de la connexion internet ?

Akouala: En matière de communications électroniques, le Congo est l'un des pays en Afrique qui offre les couts les plus accessibles pour une connexion à la fibre optique. Nous avons lancé la connexion dans les ménages et le prix de démarrage est fixé à 35.000 francs CFA toute taxe comprise avec une capacité de 512 mgb. Cette capacité internet se justifie par le fait que le client aura d'autres services que nous mettons en place notamment l'AIP-TV qui est la télévision sur internet.

Connect-news: Monsieur l'Administrateur Général que reste-t-il à faire en ce qui concerne le déploiement de la fibre optique au Congo ?

Akouala: Je tiens à rappeler que le projet du déploiement de la fibre optique est piloté par la Direction Générale des Grands Travaux. Aujourd'hui, les deux premières phases qui consistaient à desservir les villes de Pointe-Noire, Brazzaville et Oyoet de poursuivre le déploiement de la fibre jusqu'à Ouesso ont été effectuées. Il nous reste à installer les équipements au niveau de Makoua et sur les trois stations qui nous manquent pour atteindre Ouesso. Une commande de matériel avait été faite auprès de la Chine et très bientôt nous la recevrons. C'est là qu'interviendra la 3è phase de ce projet, car l'acquisition de ce matériel nous permettra de procéder à la distribution à grande échelle des services de communications électroniques à travers la fibre optique.

Connect–news: Quelle est la cause des coupures récurrentes de la connexion internet dans la ville capitale ?

Akouala: Plusieurs causes sont à l'origine de ces coupures. Notamment les travaux de la municipalisation accélérée du département de la Bouenza ainsi que des actes de vandalisme observés de la part des populations. En effet, certaines personnes mal intentionnées volent la fibre en pensant que c'est du cuivre destiné à la fabrication des bijoux.Nous pouvons aussi noter les installations frauduleusesdes branchements électriques ou d'eaux. Signalons que nous avons placé dans toutes les villes, des bornes extérieures qui indiquent le tracé de la fibre.Dernièrement, nous avons perdu 1Km200 de fibre à NKayi et c'est un grand travail pour Congo Télécom, car il nous faut refaire le génie civil et redéployer la fibre coupée.

Connect-news: Des mesures de sensibilisations ont-elles été prisent par Congo télécom pour informer la population sur le tracé de la fibre optique afin d'éviter ce genre d'incident ?

Akouala: Le travail de sensibilisation a été fait. Nous avons pris à contribution le ministre de tutelle qui a eu à faire des interviews à ce sujet. Ce n'est peut-être pas suffisant nous envisageons intensifier ce travail de sensibilisation. Par ailleurs, en collaboration avec notre ministère de tutelle, nous mettons en place des réglementations pour infliger des amendesà toute personne morale ou physique qui sera à l'origine d'une coupure du câble.

Connect-news: Un dernier mot

Akouala: Nous voulons tout simplement rassurer les congolais sur le fait que notre pays est désormais connecté à la fibre optique. Il appartient maintenant aux congolais de s'approprier cette technologie.


Partagez cet article avec:

logo footer

Connect-news est Le magazine des TIC pour l'Afrique. Suivez l’actualité de l’internet, des télécommunications et de l'économie numérique du continent.

Contacts

Connect-news

Téléphone :

+242 05 699 98 02
+242 05 699 98 05

Email:

redaction@connect-news.cg

Top
We use cookies to improve our website. By continuing to use this website, you are giving consent to cookies being used. More details…