All for Joomla All for Webmasters
Congo : Le centre de formation Yekolab ambitionne de connecter les Jeunes aux opportunités d'Emploi

Co-organisé par le centre de formation certifiant en TIC Yekolab, l’Agence de Régulation des Postes et des Communications Electroniques (ARPCE), en partenariat avec Airtel Congo, le programme des Volontaires des Nations Unies(VNU) et le Programme des Nations Unies pour le Développement (PNUD), un Hackathon dénommé « Hack4Work » se tiendra du 25 au 27 novembre 2017 à Brazzaville sur le thème « Connecter les jeunes aux opportunités d’emploi ». Alban Besse, chef de projet formation et incubateur de Yekolab nous éclaire sur cette activité.

Connect-News : Monsieur Alban, les 25, 26 et 27 novembres 2017 sera organisé dans les locaux de Yekolab un Hackathon dénommée « Hack4work 2017, pouvez-vous nous faire une présentation de cette activité ?

Alban Besse : Le hack4work est un concept simple, l’idée pour nous est de mettre en relation des jeunes ayant un profil vendeur avec les annonceurs. Le hackathon est une sorte de marathon chronométré sur 48 h pendant lesquelles les développeurs vont constituer des groupes de 4 maximum pour mettre en place une application mobile qui permettra à ses utilisateurs d’accéder facilement à des informations liées à des offres d’emploi.

Connect-News : Quel est le rôle de Yekolab dans l’organisation de cet évènement ?

Alban Besse : Notons que Yekolab est l’un des plus grand centre de formation en numérique gratuit et le plus grand incubateur en Afrique Centrale, qui promeut l’entreprenariat, l’emploi et la créativité dans le secteur du numérique dans  notre pays. D’où son apport dans l’infrastructure nécessaire pour l’organisation d’un tel évènement, ainsi que dans la logistique.

Connect-News : Quel est l’intérêt pour Yekolab d’organiser ce type d’activité ?

Alban Besse : De par son écosystème, ses champs d’actions, Yekolab vulgarise et met en avant toutes formations liées aux métiers du numérique. Nous voulons à travers de telles activités donner la possibilité aux jeunes talentueux de s’exprimer dans leur domaine de compétence, de se challenger, et bien entendu de leur offrir une opportunité de faire un premier pas vers le monde de l’emploi.

Connect-News : Quel est le profil des  participants?

Alban Besse : Le Hackaton est un évènement qui réunit les développeurs d’application venant de divers horizons. Plus d’une vingtaine de groupes ont été reçu, parmi lesquels des étudiants de Yekolab. Dix groupes ont été retenu, constitués de 4 membres maximum chacun.

Connect-News : Quels seront les critères de sélections

Alban Besse : Les critères de sélections seront basés sur les aspects technologiques de l’application : l’expérience utilisateurs, l’accessibilité et la simplicité de la recherche, la sécurité et la protection des données privées, et bien-sûr l’innovation et la créativité. Par ailleurs l’application doit reprendre aux exigences du thème choisi qui est « Connecter les jeunes aux opportunités d’emploi ».

Connect-News : Comment se déroulera cet hackaton ?

Alban Besse : L’activité va se dérouler sur trois jours du samedi 25 au lundi 27 novembre 2017. Lors de la première journée, nous allons recevoir les dix équipes sélectionnées. Chaque équipe devra signer un contrat exclusif de participation et consentir au règlement, puis s’en suivra une cérémonie d’ouverture. Après cela les candidats débuteront leurs activités. Ces groupes seront coachés par des mentors qui les appuieront dans leurs travaux afin de les emmener à produire réellement des solutions innovantes et émergentes. La deuxième journée, les candidats passeront la nuit à Yekolab, ils poursuivront leurs travaux jusqu’au lundi matin à 11h pour terminer. L’évènement sera sanctionné par une soutenance publique à l’ARPCE, pendant laquelle chaque équipe présentera son projet en quelques minutes devant le jury. Après délibération du jury, les trois projets retenus seront primés le même jour au siège du Régulateur à 15H.

Connect-News : Pouvons-nous avoir une idée de la composition du jury ?

Alban Besse : Le jury est composé de sept experts venus du PNUD, de l’OMS, de l’ARPCE, et d’Airtel Congo.

Connect-News : Qu'est ce qui est prévu à l'endroit des gagnants ?

Alban Besse : Les trois lauréats recevront une enveloppe, mais aussi des ordinateurs portables, des tablettes, et des tee-shirts à gagner. Nous avons aussi prévu un « prix genre » pour encourager les jeunes femmes qui vont participer à ce hackathon. Les femmes recevront de façon individuelle ce prix symbolique. Au-delà de ces prix, les lauréats bénéficieront d’un accompagnement de Yekolab, et vont intégrer notre incubateur. Du côté du PNUD,  ils vont travailler sur une application qui permettra de faire un suivi sur les ODD et au final l’opérateur de téléphonie mobile Airtel accordera à certains d’entre eux quelques stages.                                                                                 

Connect-News : Un dernier mot pour clore cet entretien ?

Alban Besse : Nous remercions tous nos partenaires, l’ARPCE qui est notre premier partenaire financier, Airtel Congo, les ambassades, les banques qui ont contribués efficacement à l’organisation de cet évènement.

Merci !

Dernière modification le dimanche, 26 novembre 2017 06:44

Partagez cet article avec:

logo footer

Connect-news est Le magazine des TIC pour l'Afrique. Suivez l’actualité de l’internet, des télécommunications et de l'économie numérique du continent.

Contacts

Connect-news

Téléphone :

+242 05 699 98 02
+242 05 699 98 05

Email:

redaction@connect-news.cg

Top
We use cookies to improve our website. By continuing to use this website, you are giving consent to cookies being used. More details…