All for Joomla All for Webmasters
Congo - Christian Bénigne MOUNDZIA : « Nous sommes ouverts à toute collaboration visant à développer le secteur de l’E-Sports dans notre pays »

Deux ans après la création de la communauté des jeux de combats du Congo Brazzaville appelée FIGHT ROOM (F.R) et de l’Association E-Sports CONGO en sigle A.S.E.C, nous avons rencontré Mr Christian Bénigne MOUNDZIA Christ Angel, président de ces deux structures, qui a bien voulu se confier à Connect News.

Connect News : Pouvez-vous vous présenter ?

Christian Bénigne MOUNDZIA Christ Angel : Je suis Christian Bénigne MOUNDZIA Christ Angel président de la communauté des jeux de combats du Congo Brazzaville appelée FIGHT ROOM (F.R) et de l’Association E-Sports CONGO en sigle A.S.E.C. Je suis manager de formation diplômé d’un master en organisation et en gestion d’entreprise et prospective, certification de gestionnaire logistique de l’académie du Caire. Joueur de jeux vidéo depuis l’âge de 6 ans en un mot dès que j’ai pu lire et écrire. J’aime la lecture, les finances, le business en réseau et sur internet.

Connect News : Pouvez-vous nous parler de votre communauté ainsi que de votre association ?

Christian Bénigne MOUNDZIA Christ Angel : En février 2017, nous avons créé la fight room, une communauté née du désir que nous avions d’affronter des meilleurs joueurs que nous dans les jeux de combat. Archange responsable la Fight Room à Pointe Noire et moi sommes allés à la quête des plus grands talents cachés du pays et aujourd’hui, la communauté compte 20 membres et ne cesse de croitre. La F.R a pour but de rassembler des passionnés et faire la promotion de l’ESport. L’ESport est une discipline olympique et ceci est notre destination, devenir des athlètes de haut niveau et organiser des tournois à travers le monde et challenger les champions. La fight Room est aussi une structure d’organisation d’événements ESport ou s’en rapprochant, un centre de recherche et de développement des talents bref la première académie avancée du jeu vidéo au Congo et en Afrique. Nous voyons très grand. L’ASEC qui est notre institution, veille au respect des règles et du cadre juridique de l’ESport et à la protection des membres. Elle est le pont entre le gouvernement et notre fédération internationale. L’ASEC dirige ainsi la vision globale de la communauté et recadre légalement toutes nos activités. Cette dernière a été créée en 2019.

Connect News : Pourquoi avoir choisi Fight Room comme nom ?

Christian Bénigne MOUNDZIA Christ Angel : Comme vous le savez, le terme salon veut dire Room en anglais, vers 1993, nous fréquentions des salles d’arcade et des salles de jeux mais nous évoluons le plus souvent dans les salons de nos ainés des quartiers Ouenze, Moukondo, petit chose, Bacongo et Pointe-Noire. Pour la petite histoire, la Fight Room a passé deux ans d’existence dans mon salon et tous les amis étaient d’accord de baptiser ainsi cette communauté : salon de combat. Nous avions pour principal jeu de combat Street Fighter 4 en 2016 et ensuite Street Fighter 5 en 2017.

Connect News : Pourquoi le jeu vidéo et comment en êtes-vous arrivés jusque-là ?

Christian Bénigne MOUNDZIA Christ Angel : Le jeu vidéo nous permet de  repousser les limites de notre réflexion, de nos réflexes et de nos prises de décisions. Il faut savoir de manière assez pratique qu’en cherchant à atteindre son adversaire dans un jeu de combat, nous risquons de le manquer et donc de prendre une contre-attaque très lourde en dégâts. C’est le principe du jeu de combat : chercher à anticiper les mouvements de son adversaire et se protéger au maximum. Un mouvement est découpé en 10 images secondes, en fonction de cette vitesse certains coups sont plus risqués que d’autres. Nous jouons pour évoluer chaque jour et économiquement, le secteur devient très professionnel et rentable avec les chaines de streaming et le sponsoring. Mais pour arriver à ce stade, nous y avons tous cru très fort et nous n’avons reculé devant aucun obstacle. Les projets sur lesquels nous travaillons nous poussent vers l’avant et le niveau n’est jamais suffisant, nous travaillons donc d’arrache-pied pour progresser et je dois dire merci à ceux qui ont cru en nous, nos ainés, nos parents. Ma mère m’a acheté ma PS one en 2010 contre la volonté de mon père mais aujourd’hui le hobby devient une affaire rentable !

Connect News : Quels en sont les apports positifs et constructifs ?

Christian Bénigne MOUNDZIA Christ Angel : Le rayonnement d’un pays peut se faire par tous les moyens, par toutes les disciplines qu’elles soient sportives, scientifiques ou culturelles. Ceci est notre apport à la nation qui nous a donné la vie. Les statistiques démontrent que grâce au jeu vidéo, le taux de pénétration de l’internet a atteint un pic important et continue de croitre dans notre pays. Une forte consommation des datas correspond à une plus-value générer dans le secteur des technologies de la communication. Aujourd’hui, internet  permet de développer des métiers et donc de participer à la vie économique d’un Etat. Il y a à travers ce sport, une carrière possible sans forcément avoir besoin de cursus académique important bref on peut s’épanouir socialement très tôt.

Connect News : Qu’elles activités avez-vous déjà réalisées et quelles sont les difficultés auxquelles vous avez été confrontés ?

Christian Bénigne MOUNDZIA Christ Angel : Notre premier tournoi Fight Room Master Classe 2018 FRMC Co organisé avec YEKOLAB, a permis de nous faire connaitre et de confirmer notre place de leader dans le jeu de combat en République du Congo. La participation au tournoi EFC d’Abidjan où nous étions 9e, organisé par Addictive qui est devenu un partenaire régional a également été une expérience enrichissante. Le 17 aout 2019, nous avons organisé notre deuxième tournoi, le MNH-Mu Hado Tournament, meilleur événement du pays, avec 200 jeunes engagés venu de Pointe-Noire et de Brazzaville. Avec un total cash prize de 250.000 frs et sur 5 jeux. L’Orange ESports Expérience OEE, un tournoi d’orange France fait également parti de ces évènements qui nous permettent jours après jours de gagner en expérience. Le 08 décembre 2019 à Kinshasa, nous avons occupé la 3e et la 4e place aux phases d’éliminations de Kinshasa et donc une qualification pour la finale panafricaine en Tunisie pour notre champion TXK 242 au palais des congrès de Tunis. Je tiens à signaler que grace à ces évènements, nous avons pu tisser de bonnes relations entre les communautés de la RDC, la Fight Room et Orange. Le 21 décembre 2019, nous avons Co-organisé avec la Fnac de Brazzaville, le tournoi Fnac Games sur 6 jeux et un concours de karaoké. De nombreux lots ont été remis aux 3 premiers de chaque jeu. La Fnac est très satisfaite de ce partenariat et la Fight Room sort fort de cette expérience. Notre difficulté est de ne pas pouvoir toucher tous les joueurs passionnés ainsi qu’un grand besoin de logistique de pointe. Nous sommes ouverts à toute collaboration visant à développer le secteur de l’E-Sports au Congo. Nous demandons aussi que les entreprises qui évoluent dans les TIC puissent se joindre à nous en vulgarisant les jeux en réseau afin de développer cette industrie numérique.

 

Connect News : Quels sont vos projets ?

Christian Bénigne MOUNDZIA Christ Angel : Créer d’ici 10 ans une multinationale forte et dynamique dans l’ESport qui va challenger les plus grands dans le monde dans ce domaine.

 

Connect News : Quel message de fond voudriez-vous transmettre au grand public à travers le choix de cette activité ?

Christian Bénigne MOUNDZIA Christ Angel : En matière d’occupation professionnelle, il faut faire ce qu’on aime dans la vie ! Choisir une carrière dans le métier de ses rêves si vous en avez les moyens. Pour y arriver, vous ferez surement des concessions ou des sacrifices mais faites-le ! Comment un groupe de jeunes arrive à faire tout ceci ? C’est juste une dose de discipline, d’ardeur dans le travail et de passion.  Notre clé c’est de ne pas se poser  trop de questions mais d’aller aux charbons ! La réponse est toujours dans le combat ou dans l’action, j’aime cette phrase. Je rajouterais également que nous ne sommes pas tous faits pour être assis derrière un bureau, libérons-nous de nos chaines mentales.

Connect News : Avez-vous un message particulier à passer à la jeunesse congolaise ?

Christian Bénigne MOUNDZIA Christ Angel : Transforme tes hobbies en métier, apprends aux autres ce que tu sais, cherche des connections mais si rien ne se fait, continue quand même ! Sois flexible, si le plan A ne marche pas essaie le plan B si tu ne peux pas entrer par la porte entre par la fenêtre et reviens sur ton plan A. Tous les jobs paient en monnaie, mais vivre de son don ou de sa passion est une grâce divine bien méritée. Les gagnants gagnent et les perdants perdent. N’oublie pas que l’échec n’arrive que quand tu n’essaie plus. Relève-toi toujours et rends les coups. A la fin tu dois toujours être the winner, le gagnant !

Connect News : Comment vous joindre ?

Christian Bénigne MOUNDZIA Christ Angel : On peut nous joindre via notre site web www.fightroomcg.com ou notre page Facebook Fight Room CG. Nous avons également un numéro de téléphone : le 242 06 438 19 99. Nous organisons des sessions Chaque dimanche à 14h à l’immeuble monte Christo non loin de la gare centrale à Brazzaville.

Connect News : Pensez-vous un jour pouvoir aussi créer des jeux vidéo ?

Christian Bénigne MOUNDZIA Christ Angel : Oui nous y pensons sans trop se prendre au sérieux. Il y a toutefois dans notre équipe des développeurs qui s’amusent déjà à le faire.

Connect News : Quel est votre message de fin ?

Christian Bénigne MOUNDZIA Christ Angel : J'aimerai dire à mes jeunes frères africains que  la réponse se trouve toujours au cœur de la foi et du combat alors faites tout ce qui est possible  en une vie et ne prenez jamais de repos. Les chasseurs chassent comme ils respirent alors réalisez-vous vivant et pas mort !

Dernière modification le mercredi, 15 janvier 2020 15:56

Partagez cet article avec:

logo footer

Connect-news est Le magazine des TIC pour l'Afrique. Suivez l’actualité de l’internet, des télécommunications et de l'économie numérique du continent.

Contacts

Connect-news

Téléphone :

+242 05 699 98 02
+242 05 699 98 05

Email:

redaction@connect-news.cg

Top
We use cookies to improve our website. By continuing to use this website, you are giving consent to cookies being used. More details…