All for Joomla All for Webmasters
Ruth YOA, Directrice du salon OSIANE, « OSIANE se veut une référence dans la promotion du numérique en Afrique centrale »

Du 17 au 20 avril 2018 se tiendra au palais de congrès de Brazzaville, la deuxième édition du salon International des Technologies de l’Information et de l’Innovation « OSIANE ». Organisé par l’association PRATIC que préside Luc Missidimbazi, l’édition 2018 de ce salon est placée sous le thème : « le développement économique et le défi de l’industrie du futur ». Cette grand-messe continentale du numérique permettra aux participants d’aborder des sujets aussi importants pour le continent que la vulgarisation de l’internet ou le rôle du numérique dans le développement d’un pays. Ruth YOA de l’association PRATIC, nous éclaire sur cet évènement.

 

Connect-News : Pourriez-vous vous présenter en quelques mots à nos lecteurs ?
Ruth YOA : Je suis Ruth YOA étudiante finaliste en Information et Communication à l’université Marien N’gouabi, membre de l’association PRATIC, en charge de l’administration du salon OSIANE.

Connect-News : Brazzaville abritera dans quelques mois la seconde édition du salon international OSIANE, que pouvez-vous nous dire sur cet évènement ?

Ruth YOA : Le salon International des Technologies de l’Information et de l’Innovation « OSIANE », est une plate-forme mise en place par l’association PRATIC pour permettre aux acteurs économiques, sociaux et administratifs tant nationaux qu’internationaux, d’échanger sur les différentes problématiques relatives au développement de l’économie numérique. Aujourd’hui, le numérique est devenu indispensable et transversal car touchant tous les secteurs. Cet espace a été créé entre autres pour voir dans quelle mesure tirer le meilleur profit du numérique pour le développement des pays africains. « OSIANE » est un sigle qui signifie Opportunités, Services, Innovation, Accessibilité, Numérique et Entreprenariat. Notre ambition est de faire connaitre les différents produits et services des TIC au Congo dans la sous-région et à l’international. Le salon accueille des décideurs et participants venus de différents horizons. OSIANE c’est aussi l’Innovation car nous voulons à travers cet évènement, dynamiser et promouvoir l’esprit d’innovation et d’entreprenariat dans le milieu juvénile et dans le milieu estudiantin au travers des ateliers qui y sont organisé. OSIANE c’est également favoriser l’accessibilité de l’internet. En effet, nous voulons à travers ce salon, contribuer à mettre en place des conditions nécessaires pour fournir aux usagers une connexion internet de qualité à moindre coûts. L’un des objectifs principaux c’est également faire connaitre et valoriser le rôle du numérique dans le développement économique d’un pays. Enfin, OSIANE c’est également l’Entreprenariat, nous créons un cadre favorisant l’entreprenariat, pour permettre aux Startups congolaises de conquérir des niches, des structures, des institutions qui pourront les accompagner dans le développement de leurs business.

Connect-News : Quels sont les objectifs que vise l’édition 2018 d’OSIANE ?

Ruth YOA : l’objectif de OSIANE c’est d’abord promouvoir les TIC au Congo. Par ailleurs, le salon a pris cette année une dimension sous régionale. Lors de ces rencontres, les experts ainsi que les participants discuteront autour du thème qui est « le développement économique et le défi de l’industrie du futur ».

Connect-News : Quelles est la particularité de l’édition 2018 ?

Ruth YOA : La particularité de cette édition, c’est la dimension sous régionale que prend l’évènement. Lors de la première édition nous avons travaillé avec les communautés de l’extérieur. Cette édition, nous ouvrons le salon à la sous-région Afrique centrale pour valoriser cette expertise en intégrant les communautés locales. En constituant une dynamique sous régionale, nous voulons valoriser les compétences Africaines. A cet effet, OSIANE se veut une référence dans la promotion du numérique en Afrique centrale. Une autre particularité de cette édition est le hackathon qui y sera organisé. En effet, une compétition de développeurs d’applications nationaux sera organisée lors du salon, dans le volet entrepreneuriat et innovation. A l’issue de ce hackathon, le meilleur développeur recevra un prix. Ce hackathon sera organisé en partenariat avec une association des développeurs en logiciels libres, l’ONG FONGWAMA, dans le but également de mettre en avant l’expertise locale dans ce secteur.

Connect-News : Où en êtes-vous dans l’organisation de cet évènement ?

Ruth YOA : Pour l’heure, tout se passe bien. Nous sommes en discussion avec nos différents partenaires tant nationaux qu’internationaux. Le salon se tiendra bel et bien du 17 au 20 avril 2018 au palais de congrès de Brazzaville. Au programme : Le hackathon, des tables rondes, les expositions des produits et services, les ateliers, et des séances d’initiation à l’usage des réseaux sociaux par exemple.

Connect-News : Quelle lecture faites-vous de la première édition ?

Ruth YOA : La première édition a certes été une réussite mais nous avons relevé quelques failles que nous aimerions combler pour rendre cette édition meilleure.

Connect-News : Un dernier mot pour clore cet entretien ?

Ruth YOA : OSIANE 2018 aura bel et bien lieu du 17 au 20 avril 2018. Nous voulons vous rassurer. Tous ceux qui souhaiteront s’informer ou participer à l’évènement, pourront visiter notre site internet www.osiane.cg ou encore nous suivre sur les réseaux sociaux.

Dernière modification le jeudi, 18 janvier 2018 16:13

Partagez cet article avec:

logo footer

Connect-news est Le magazine des TIC pour l'Afrique. Suivez l’actualité de l’internet, des télécommunications et de l'économie numérique du continent.

Contacts

Connect-news

Téléphone :

+242 05 699 98 02
+242 05 699 98 05

Email:

redaction@connect-news.cg

Top
We use cookies to improve our website. By continuing to use this website, you are giving consent to cookies being used. More details…