All for Joomla All for Webmasters
Congo : L’ARPCE procède au démantèlement d’un réseau frauduleux d’appels téléphoniques

L’Agence de Régulation des Postes et des Communications Electroniques (ARPCE), a organisé ce mercredi 24 Octobre 2018 à son siège un point de presse relatif au démantèlement d’un réseau frauduleux d’appels téléphoniques à Brazzaville.

Evoquant les faits, monsieur Marc Sakala, Directeur des Réseaux et Services de Communications Electroniques par Intérim, a indiqué que « cette arrestation a été menée conjointement avec la gendarmerie nationale qui est un partenaire de l’ARPCE. Grâce à nos appareils, nous faisons une veille minutieuse du trafic téléphonique, sur l’ensemble du territoire national. C’est ainsi que nous avons la capacité de détecter de manière précise, la localisation d’un réseau frauduleux ».

Au cours de cette arrestation, les gendarmes ont mis la main sur un appareil Sim box de 16 ports, deux Modem, un ZTE et un Huawei de Congo Télécoms, un stabilisateur, 3 téléphones portables et un ordinateur portable. Selon les experts de l’ARPCE présents à cette cérémonie, les opérations de localisation du site des fraudeurs et de démantèlement de leur réseau ce sont déroulées en trois jours.

Il convient de relever que ces opérations de démantèlement rentrent dans le cadre des missions régaliennes de l’ARPCE notamment celle de protéger et garantir à la fois les intérêts de l’Etat, des usagers et des opérateurs. « Dans le cas d’espèce, les victimes sont les opérateurs ; ce genre de fraudes leur imposent des manques à gagner qui se chiffrent en millions de francs CFA », explique M. Marc Sakala.

Le Directeur des Affaires Juridiques et Internationales de l’ARPCE, M. Jean Celestin Endoke, assure, pour sa part, que la Gendarmerie poursuit ses investigations afin d’interpeller toutes les personnes impliquées dans cette affaire. « La Gendarmerie nous a promis que tout individu impliqué sera mis hors d’état de nuire. Elle s’assurera à ce qu’il soit pénalisé de manière proportionnelle aux préjudices causés au secteur des Communications Electroniques au Congo ».

Il faut aussi souligner que ce démantèlement à Brazzaville intervient juste quelques semaines après celui d'un autre réseau frauduleux à Pointe-Noire, constitué d’étrangers dont un sujet ukrainien.


Partagez cet article avec:

logo footer

Connect-news est Le magazine des TIC pour l'Afrique. Suivez l’actualité de l’internet, des télécommunications et de l'économie numérique du continent.

Contacts

Connect-news

Téléphone :

+242 05 699 98 02
+242 05 699 98 05

Email:

redaction@connect-news.cg

Top
We use cookies to improve our website. By continuing to use this website, you are giving consent to cookies being used. More details…