All for Joomla All for Webmasters
RD Congo-Emery Okundji : « On ne peut parler du numérique sans les infrastructures, sans la connectivité et l’énergie. C’est notre priorité »

Le Ministre des Postes, Télécommunications et des Nouvelles Technologies de l’Information et de la Communication de la République Démocratique du Congo a échangé avec notre rédaction sur le développement du secteur des TIC dans son pays.

Connect-News : Monsieur le Ministre pouvez-vous nous dire à quel niveau se trouve l’interconnexion à haut débit de la RDC avec les différents pays de la sous-région ?

Emery Okundji : Nous sommes encore dans la phase de construction des infrastructures de base pour assurer cette interconnexion à haut débit qui permettra aux populations d’avoir accès à internet à des coûts très abordables. La RDC a l’ambition de construire 31.000 km de backbone national, aujourd’hui nous avons déjà construit 600 km entre la ville de Kinshasa et Moanda, et de Kinshasa à Kasumbalesa 3.800 km. Suite aux pourparlers que nous avons eu avec nos partenaires, nous sommes aujourd’hui dans l’attente d’un financement supplémentaire de la Banque Mondiale pour lancer les travaux de la 3è phase de construction des infrastructures à l’Est et au centre du pays.

Connect-News : Quelle est la stratégie mise en place pour développer ce secteur en RDC ?

E.O : La stratégie mise en place est celle adoptée par le gouvernement qui consiste à construire en premier lieu les infrastructures de base. On ne peut parler du numérique sans les infrastructures, sans la connectivité et l’énergie…c’est notre priorité. Je tiens à souligner que cela ne peut se faire sans les pays de la sous-région, car l’autoroute des Technologies de l’Information et de la Communication n’a pas de frontière.

CN : Il y a quelques jours, les pays membres de la CEEAC ont adopté le plan d’action consensuel sur le déploiement des infrastructures de communication en Afrique Centrale. Quelles sont vos attentes dans la mise œuvre de ce plan ?

E.O : Les ministres en charge des TIC de la zone CEEAC s’étaient effectivement retrouvés à Brazzaville du 26 Février au 1er Mars 2019, suite à la décision des Chefs d’Etat et de gouvernement qui s’étaient réunies à Ndjamena en 2012. Il convient de noter que toutes les actions que nous menons dans le cadre du développement du secteur des TIC ont pour objectif d’assurer une bonne connectivité de nos différentes populations. C’est dans ce cadre que s’inscrit la réunion de Brazzaville. Ces assises favoriseront le lancement des infrastructures de base dans chaque pays membre de la CEEAC afin de permettre aux populations de bénéficier de tous les avantages qu’offrent ce secteur.


Partagez cet article avec:

logo footer

Connect-news est Le magazine des TIC pour l'Afrique. Suivez l’actualité de l’internet, des télécommunications et de l'économie numérique du continent.

Contacts

Connect-news

Téléphone :

+242 05 699 98 02
+242 05 699 98 05

Email:

redaction@connect-news.cg

Top
We use cookies to improve our website. By continuing to use this website, you are giving consent to cookies being used. More details…