All for Joomla All for Webmasters
Congo - Luc Missidimbazi : « OSIANE a permis de former et d'informer ceux qui mènent les politiques de développement de ce secteur et a aussi contribué à créer un vrai écosystème…»

Le président de l’association PRATIC, promotrice du salon OSIANE, revient sur l’impact de cet évènement dans la sous-région

Connect-News : Quel est l'impact des deux précédentes éditions de ce salon dans le développement du secteur du numérique en Afrique Centrale ?

Luc Missidimbazi : Il nous serait très difficile de quantifier l'impact de ce salon, mais nous pouvons relever l'avancée des prises de décisions des politiques dans la sous-région. Lors des précédentes éditions, nous avons évoqué plusieurs problématiques telles que l'interconnexion des points d'échanges internet et le trafic des données. Au cours de cette édition, nous verrons l'achèvement de ces projets. OSIANE a permis de former et d'informer ceux qui mènent les politiques de développement de ce secteur et a aussi contribué à créer un vrai écosystème.

Aujourd'hui, nous pouvons aussi relever la mise en place d'une plateforme entre les entrepreneurs du numérique. Nous avons prévu lors de cette 3e édition, une rencontre entre un groupement d'entreprises congolaises et françaises qui vont parler de l'entreprenariat dans ce secteur. C’est le fruit des deux précédentes éditions.

CN : En marge de la 3è édition qui aura lieu du 16 au 18 Avril va se tenir le business forum pour les entrepreneurs du numérique, quel est l'objectif visé ?

LM : Dès la 1re édition de ce salon, nous avons accompagné les politiques dans la prise de décisions pertinentes pour la mise en place d’un cadre favorable pour le développement de ce secteur. Suite à cela, nous avons mis en valeur auprès des partenaires et autres instituions, les innovations, les solutions et les produits du numérique. Aujourd’hui, tout cela devrait être exploité pour l’émergence d’une économie numérique. C’est dans ce cadre que s’inscrit ce business forum, c’est-à-dire présenter les opportunités de ce secteur en Afrique Centrale aux hommes d’affaires. Nous présenterons aussi au cours de cette rencontre, la cartographie du business dans ce secteur dans la sous-région ainsi que les différents services que l’on peut développer avec les infrastructures numériques que nous disposons.

Nous avons trois objectifs à travers ce forum business, il s’agit de : (i) faire découvrir l’environnement de l’écosystème du numérique en Afrique Centrale ; (ii) favoriser le réseautage entre les hommes d’affaires afin qu’ils puissent fusionner leurs efforts pour développer des solutions et produits ; et (iii) favoriser l’accès au financement.

Toujours en ce qui concerne le développement des affaires dans le numérique, je tiens à souligner que nous étions récemment en République Démocratique du Congo. Au cours de ce séjour, nous avons échangé avec la plateforme de chefs d’entreprises Makutano. L’objectif était de présenter à ces hommes d’affaires l’intérêt pour eux de participer au Business Forum qui aura lieu le 15 Avril à Brazzaville.

CN : Quelles sont les différentes activités prévues au cours de cette édition de OSIANE ?

 

LM : Au-delà du forum business, nous avons prévus six tables rondes sur des thématiques actuelles et pertinentes ainsi que des ateliers qui vont permettre aux sociétés d’être suffisamment informées sur les questions de sécurité, du paiement et de la monnaie électronique. L’Union Internationale des Télécommunications animera un atelier sur les indicateurs de la pénétration du téléphone et de l’internet. Le réseau social Facebook, qui est partenaire du salon, animera un atelier sur la sécurité en ligne. Google fera une présentation sur l’amélioration du trafic en ligne et ICANN animera un atelier sur la cybersécurité. Nous avons aussi prévu des formations et tous ceux qui sont intéressés peuvent aller sur notre site web pour plus d’informations.

Je tiens à préciser que lors de ce salon il y aura le lancement de nouveaux produits tels la fibre optique à domicile. Un service qui favorise l’accès à internet à haut débit dans les ménages.

CN : Le thème de cette 3è édition qui est « Développer la confiance numérique pour garantir une économie prospère » évoque des aspects sécuritaires, qu’avez-vous à dire à ce sujet ?

LM : Il convient de relever que la confiance numérique n’est pas seulement sécuritaire, mais il s’agit aussi d’un cadre réglementaire qui pourra nous protéger des dangers du web. L’importance de ce thème est d’indiquer comment pourrons nous avoir confiance au développement du numérique en analysant son impact sur l’économie d’un pays.

Dernière modification le jeudi, 28 mars 2019 12:38
Tags:

Partagez cet article avec:

logo footer

Connect-news est Le magazine des TIC pour l'Afrique. Suivez l’actualité de l’internet, des télécommunications et de l'économie numérique du continent.

Contacts

Connect-news

Téléphone :

+242 05 699 98 02
+242 05 699 98 05

Email:

redaction@connect-news.cg

Top
We use cookies to improve our website. By continuing to use this website, you are giving consent to cookies being used. More details…