All for Joomla All for Webmasters
RDC : Vodacom annonce un accord avec le gouvernement pour sa licence 2G

L’opérateur de téléphonie mobile a annoncé le 21 juin 2019 être parvenu à un accord avec Kinshasa après le retrait de sa licence 2G. Vodacom s’était vu retirer sa licence après que le gouvernement congolais l’ai accusé d’exploiter « de manière illégale et frauduleuse » les fréquences 2G depuis janvier 2018.

D’après  Reuters, la société a négocié avec les autorités après avoir perdu la possibilité de contester la suspension pendant trois mois à la suite d'une décision judiciaire rendue lundi. «Un accord a été conclu. Vodacom s'est engagé à respecter les exigences de l'État », a déclaré John Aluku, directeur de cabinet du ministre des Télécommunications sans donner plus de détail. Le ministère de tutelle  a toutefois indiqué que le renouvellement du permis coûtait 65 millions de dollars.

Le Gouvernement congolais conteste depuis quelques mois la légalité d’un accord prolongeant la licence 2G de Vodacom. L’opérateur avait obtenu en 2015 de nouvelles fréquences moyennant un paiement de 16,25 millions de dollars.

Avec un capital de 76,5 millions de Dollars Américains, Vodacom Congo est détenu à 51% par Vodacom International Limited et à 49% par Congo Wireless Network.


Partagez cet article avec:

logo footer

Connect-news est Le magazine des TIC pour l'Afrique. Suivez l’actualité de l’internet, des télécommunications et de l'économie numérique du continent.

Contacts

Connect-news

Téléphone :

+242 05 699 98 02
+242 05 699 98 05

Email:

redaction@connect-news.cg

Top
We use cookies to improve our website. By continuing to use this website, you are giving consent to cookies being used. More details…