All for Joomla All for Webmasters
Congo : Brazzaville abrite un seminaire  de formation des experts en gestion du spectre des fréquences

L’Agence de Régulation des Postes et des Communications Electroniques (ARPCE) du Congo, abrite, du 30 Septembre au 4 Octobre, un séminaire régional de formation sur la notification des assignations de fréquences et l’utilisation du logiciel de gestion de fréquences dans les pays en développement (SMS4DC).

Organisé en partenariat avec l’Union Internationale des Télécommunications, ce séminaire est une initiative conjointe de l’Union Africaine et de l’Union européenne. Il témoigne de la volonté des décideurs et des autres acteurs à développer de façon efficiente les communications électroniques en Afrique.
Le rendez-vous de Brazzaville, qui réunit des participants venus de plusieurs pays africains, permettra d’initier une centaine d’experts des pays d'Afrique francophone en matière de gestion du spectre des fréquences. Il s'agit de les former à l’utilisation du SMS4DC, qui est un logiciel développé par le Bureau de Développement des Télécommunications de l'UIT.
En clair, « les participants au séminaire saisiront la meilleure opportunité pour harmoniser au niveau du continent africain les politiques en matière de gestion du spectre des fréquences sur la base des meilleures pratiques internationales. On peut citer, entre autres, l’attribution de licences, le traitement des interférences nuisibles, la tarification, la notification, mais aussi la gestion des tableaux nationaux d’attribution des fréquences, afin de rendre disponibles les fréquences pour le haut débit large bande en Afrique », a indiqué Benjamin Mouanda, Directeur des Ressources en Fréquences à l'ARPCE.
Dans l’optique de tirer parti du potentiel des TIC et de réduire la fracture numérique entre les peuples, en profitant des avantages de l’accès au haut débit large bande, l'Afrique devrait exceller en matière de gouvernance internet.
Il convient d'admettre que «Les fréquences sont des ressources rares dans le monde. D'où l'intérêt, pour les autorités, d'y accorder une attention particulière », a, pour sa part, souligné le Représentant de l’UIT Afrique centrale et Madagascar, Massima Landzy.


L’initiative de l’UIT de tenir ce séminaire à Brazzaville, conforte l’ARPCE dans son engagement à favoriser l’avancement des Télécommunications en Afrique en général et au Congo en particulier. Le but, tout compte fait, étant de promouvoir l’accès des populations aux nouvelles technologies numériques .
Par ailleurs, cette rencontre s’inscrit dans le cadre de l'initiative Politique et Régulation pour l'Afrique Digitale(PRIDA). Qui est une initiative conjointe de l'Union Africaine (UA), de l'Union Européenne (UE) et de l'Union Internationale des Télécommunications (UIT).

Dernière modification le mercredi, 02 octobre 2019 09:17

Partagez cet article avec:

logo footer

Connect-news est Le magazine des TIC pour l'Afrique. Suivez l’actualité de l’internet, des télécommunications et de l'économie numérique du continent.

Contacts

Connect-news

Téléphone :

+242 05 699 98 02
+242 05 699 98 05

Email:

redaction@connect-news.cg

Top
We use cookies to improve our website. By continuing to use this website, you are giving consent to cookies being used. More details…