All for Joomla All for Webmasters
Le free Roaming sera effectif entre le Congo et le Gabon d’ici fin décembre 2019

« La gratuité de la réception des appels pour les usagers en roaming, dans la limite des trois cent (300) premières minutes par abonné et dans la limite d’un mois » entre les deux pays, sera effective d’ici fin décembre 2019.

Cette mesure, une première au sein de la CEMAC, a fait l’objet du « Protocole d’accord sur les principes de base pour la mise en œuvre du free roaming entre l’Autorité de régulation des communications électroniques et des postes (ARCEP) du Gabon et l’Agence de régulation des postes et des communications électroniques (ARPCE) du Congo ». Ce protocole, signé par le Président du Conseil de régulation de l’ARCEP, Lin Mombo, pour le Gabon, et le Directeur général de l’ARPCE, Yves Castanou, pour le Congo, inscrit dans le cadre du renforcement de la coopération et de l’intégration entre les Etats de la sous-région Afrique Centrale.

Le protocole prévoit également « la facturation des appels des abonnés en roaming au tarif local dans le réseau du pays visité, dans la limite d’un mois ; la facturation de tous les appels vers les deux pays des parties au tarif local le plus élevé, dans la limite d’un mois ; ainsi que l’utilisation privilégiée des liaisons directes pour transporter du trafic entre les pays des parties. » Les autres clauses du protocole concernent « la mise en place d’un comité de gestion de fraude entre les pays ; l’obligation de fiabiliser l’identification des abonnés aux services de téléphonie mobile afin de renforcer la lutte contre la fraude ; … »

Dans son mot de circonstance, Lin Mombo, qui est également Président des régulateurs de Smart Africa, a déclaré que ce dernier a pour mission de faire en sorte que tous les ressortissants de l’Afrique centrale et de l’Afrique de l’Est se déplacent en free roaming. Ceci suppose qu’un ressortissant de cet ensemble économique, en déplacement dans un autre pays, ne doit payer que les coûts relatifs au téléphone dans ce pays. Cette opération, au lieu d’être un frein de croissance, a été plutôt favorisé une croissance accélérée, estime Lin Mombo. A cet effet, il a indiqué que le Gabon et le Rwanda, qui ont déjà signé un accord de free roaming, ont enregistré une hausse considérable du volume des trafics des appels téléphoniques entre les deux pays.

Pour le Directeur général de l’ARPCE, Yves Castanou, cette « initiative s’intègre parfaitement aux actes additionnels de la Communauté Economique des Etats de l’Afrique Centrale et à l’engagement des Chefs d’Etat à renforcer la cohabitation et la promotion d’un marché commun en adéquation avec la vision de la CEMAC. »

Selon un communiqué de presse de l’ARPCE, « Le roaming est une fonctionnalité qui permet de téléphoner, envoyer des SMS, des MMS ou encore d’accéder à Internet (Roaming data), lors de voyages dans les pays étrangers et dans les zones peu couvertes. A travers ce protocole d’accord, les deux institutions entendent ainsi faciliter la mobilité des populations à travers les TIC, par la réalisation du roaming à moindre coût. En effet, réunis en conférence à Malabo, les 6 et 7 août 2018, les régulateurs des télécommunications de l’Afrique Centrale avaient déjà adopté la feuille de route pour la mise en place de ce type de roaming dans la sous-région. »

Jean René Kule Kongba

Dernière modification le jeudi, 17 octobre 2019 10:32

Partagez cet article avec:

logo footer

Connect-news est Le magazine des TIC pour l'Afrique. Suivez l’actualité de l’internet, des télécommunications et de l'économie numérique du continent.

Contacts

Connect-news

Téléphone :

+242 05 699 98 02
+242 05 699 98 05

Email:

redaction@connect-news.cg

Top
We use cookies to improve our website. By continuing to use this website, you are giving consent to cookies being used. More details…